Vincent, 56 ans

Mémoire des morts de la rue

Le 14 mai 2017, un homme du nom de Vincent est décédé à l’angle de la rue Alésia et de la rue Didot, il s’agissait d’un homme sans domicile fixe. Là, il y avait un petit espace vide, non pas un espace vide, mais un angle de trottoir très large où plusieurs arbres étaient plantés ; c’était l’angle de la rue Alésia et de la rue Didot. Tout autour, des banques, surtout des banques : nous n’avons pas voulu dans un premier temps, y entrer pour poser des questions à propos de Vincent, comme nous avons l’habitude de le faire avec les riverains, parce qu’en vérité, nous pensions que les gens qui travaillent dans les banques sont bien les dernières personnes au monde à remarquer un homme comme Vincent, mais sans doute (et cela s’est confirmé plus tard), nous nous trompions.

Un employé de la banque BNP Paribas en effet, et c’est…

Voir l’article original 1 242 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :